La pause de respiration

 La pause de respiration est une courte pratique qui permet d’être en contact direct avec notre expérience du moment, dans la vie quotidienne.

Nous pouvons faire la pause de respiration pendant la journée, à tout moment, en nous demandant : qu’est-ce qui se passe pour moi maintenant ? quelle est mon expérience à cet instant ?

Installons-nous dans une posture droite, en fermant les yeux ou en les gardant ouverts selon ce que l’on préfère.

Notons ce que nous ressentons dans notre corps très concrètement et aussi quelles sont les pensées et les émotions associées à cet instant. La pause de respiration est une invitation à être en contact avec ce qui est là. Nous portons notre attention sur l’expérience. Ce n’est pas de l’analyse mais un contact sensoriel direct avec nous-même. Nous prenons une minute pour nous laisser imprégner et reconnaître ce qui est là tel que c’est, que ce soit agréable ou désagréable.

Ensuite nous portons 100 % de notre attention sur la respiration et les sensations qui émergent au niveau de l’abdomen ou de la poitrine, lorsque nous inspirons et expirons. Nous respirons naturellement une minute environ, du mieux que nous le pouvons et nous revenons avec douceur et fermeté si nécessaire quand nous sentons que nos pensées s’envolent ailleurs.

Pratiquer quotidiennement cette pause de respiration est puissante. Elle nous permet de prendre un temps pour nous, de nous ressourcer, nous centrer pour revenir dans nos activités apaisé, avec le recul nécessaire pour entreprendre et agir.

Pour aller plus loin dans la méditation de pleine conscience, je vous conseille vivement de poursuivre avec le programme MBSR. Le programme MBSR dure 8 semaines 2H30 par semaine. Je propose également des accompagnements individuels.  Ils permettent d’approfondir votre pratique en face à face ou en ligne.

Je propose également un programme de découverte de la mindfulness en ligne complet de 6 séances.

Lors de ces accompagnements, je vous transmets les fondements de la pleine conscience.  Ainsi vous pouvez pratiquer seul (e)  par la suite.

Belle pratique 🙂

 

Leave a Reply