.Leburnouts termes Burnout (épuisement professionnel), Boreout (ennui permanent au travail), Brownout (rejet de son travail que l’on trouve ridicule) traduisent un malaise que vive une partie des salariés actuellement.

Cette catégorie de salariés vivant un malaise profond, a un point commun : la perte de sens au travail.

La perte de sens au travail est-il le nouveau mal du siècle, à l’origine du burnout ?

Certaines structures ont mis en place des objectifs inatteignables, des postes de reporting ou de supervision qui semblent inutiles. Les changements d’organisation, de management sont parfois mal vécus.

Le manque de lien, de solidarité entre collègues, le manque de communication, et d’empathie de la hiérarchie sont souvent intolérables pour mes clients. Ils ont besoin de retrouver du lien, de la reconnaissance, d’être valorisés pour tout ce qu’ils sont.

Selon Opinion Way, 20 % des salariés ayant la quarantaine ont des envies de reconversion. 19 % disent faire moins de compromis et 10 % ont envie de changer d’entreprise. 30 % des salariés estiment quant à eux qu’on évite, à quarante ou cinquante ans, certaines erreurs grâce à l’expérience, à la maturité, et à un regard plus sensible.

Dans ce contexte, il est important de prendre soin de soi, de prendre du recul pour se poser les bonnes questions. C’est difficile de le faire seul car sinon vous auriez déjà trouvé la solution.

Alors, n’hésitez pas à vous faire accompagner par un coach, et un professionnel de la santé si vous en avez besoin.

Et…prenez le temps de respirer, de méditer …

A bientôt

Sandrine Tolegano Jourdren

Leave a Reply