pleine conscienceLe rôle de la pleine conscience est d’être avec ce qui est déjà là, d’accueillir, de le connaitre, l’observer et non de le rejeter ou de le combattre. Quand nous rencontrons une souffrance ou une douleur, plutôt que de nous écarter d’elle, nous pouvons l’accueillir comme si nous accueillions un enfant qui pleure. Nous pouvons lui dire bonjour, l’écouter, être présent à lui et le consoler.

Comment pratiquer la pleine conscience ?

Thich Nhat Hanh, grand maître bouddhiste nous invite à respirer simplement et dire : « j’inspire, je sais qu’il y a de la tristesse en moi. Bonjour ma petite tristesse. J’expire, je vais prendre bien soin de toi. »

Nous pourrons dans un second temps nous consoler, prendre soin de cette détresse. Comme si nous prenions un enfant dans les bras et lui apportions beaucoup de tendresse. Nous pouvons nous consoler nous-même. Les émotions difficiles pourront ainsi s’apaiser et nous nous sentirons mieux.

Je vous invite à découvrir mes programmes de méditation.

Leave a Reply